carte départements Finistère Côtes d'Armor Morbihan Ille-et-Vilaine Finistère Côtes d'armor Morbihan Ille-et-Vilaine

Plan académique langage (PAL)

En février 2000, Jean-Charles Ringard remet au ministre un rapport intitulé « A propos de l’enfant dysphasique et de l’enfant dyslexique ».
Les recommandations formulées s’articulent autour de cinq axes :
- développer dès l'école maternelle des actions de prévention et de repérage ;
- favoriser le dépistage précoce d'enfants potentiellement atteints d'un trouble du langage oral ou écrit ;
- améliorer la prise en charge des enfants mais aussi des adolescents ;
- intensifier la formation des personnels de manière pluri-catégorielle et pluridisciplinaire, en formation initiale et continue ;
- renforcer le partenariat institutionnel santé/éducation nationale.

Dès la parution de ce rapport, le recteur de l’académie de Rennes a souhaité la mise en œuvre d’un dispositif académique visant à repérer, dépister puis assurer un suivi des enfants présentant des risques spécifiques de difficulté d'apprentissage du langage oral et écrit : le plan académique langage (PAL).

En complément du rapport rédigé par M. Ringard, la circulaire du 7 février 2002 décline un plan d’action pour les enfants atteints d’un trouble spécifique du langage oral et écrit.
Elle insiste notamment sur la distinction à faire entre 3 étapes, en précisant pour chacune, les acteurs qui en assurent la mise en œuvre :
- Le repérage : « le regard du professionnel de l’enseignement qu’est le maître de la classe, conjugué à celui des membres du RASED, permet de repérer les élèves présentant des signes d’alerte ».
- Le dépistage : « à partir de ce repérage, un médecin de PMI ou un médecin de l’éducation nationale, selon l’âge de l’enfant, effectue un dépistage ». Conformément aux circulaires de 2001 sur les missions des Médecins et des Infirmières de l’éducation nationale, le bilan des compétences neuro-sensorielles nécessaires à l’apprentissage du langage oral ou écrit sera effectué en GS pour tout élève repéré.
- Le diagnostic : « à l’issue des investigations réalisées en milieu scolaire, les parents sont invités, si nécessaire, à consulter pour leur enfant des professionnels de santé afin qu'un diagnostic soit établi ».

Dans le Morbihan, le groupe maternelle a conçu un outil d’évaluation permettant le repérage des difficultés langagières et les difficultés d’apprentissage en grande section.

En téléchargement :
Organisation départementale pour le repérage et le dépistage des difficultés de santé des élèves dans le premier et le second degré
[Fichier PDF 50 K°]
Note de la directrice académique
[Fichier PDF 385 K°]
Tableau synoptique de la mise en oeuvre du dispositif PAL
[Fichier PDF 12 K°]
Guide de passation
[Fichier PDF 563 K°]
Cahier de l'élève
[Fichier PDF 305 K°]
Bilan du PAL
[Fichier ODS 305 K°]
Bilan du PAL - Notice d'utilisation
Fichier PDF 291 K°]
Compte-rendu d'observation
[Fichier PDF 305 K°]

A l’issue de cette évaluation, qui se déroule lors de la première période de l’année scolaire de grande section, l’enseignant :
- complète le bilan du PAL et renseigne un compte-rendu d’observation (pour les enfants pour lesquels l'enseignant pressent des difficultés). Il adresse ces documents au médecin de l’Éducation nationale, responsable du bilan de santé de la 6è année prévu par les articles L 541-1 du Code de l’Education et L 2325-1 du Code de la Santé Publique. Les éléments apportés par les enseignants relèvent de leurs compétences propres dans le domaine pédagogique.
- met en place les actions de différenciation dont ses élèves ont besoin, dans le cadre ordinaire de la classe et dans le cadre des APC : ateliers de langage différenciés, situations pédagogiques permettant le développement des compétences langagières, particulièrement dans les domaine du lexique et de la phonologie.

A partir du mois de décembre, pour ces élèves de grande section signalés, les équipes (infirmières et médecins) de la mission de promotion de la santé en faveur des élèves procèdent aux bilans de santé en fonction des zones d'intervention et prescrivent des bilans complémentaires ou des soins si besoin. A cet effet, elles contactent directement les familles et font établir les fiches de renseignement médicaux nécessaires.

ensavoirplus.jpg
picto_maternelle.jpg

Sur le site COGNI-SCIENCES
Groupe de valorisation et de diffusion de la recherche du laboratoire des sciences de l’éducation

Sommaire

Contact

Direction des services départementaux de l'éducation nationale du Morbihan
IEN maternelle
Tél. : 02 97 01 86 58
Courriel :
ce.0561903p@ac-rennes.fr