carte départements Finistère Côtes d'Armor Morbihan Ille-et-Vilaine Finistère Côtes d'armor Morbihan Ille-et-Vilaine

Précocité intellectuelle (EIP)

La précocité intellectuelle, ça existe !

Si vous rencontrez un élève :
- Utilisant un langage très évolué pour son âge.
- Manifestant une grande vivacité d’esprit, fonctionnant de manière intuitive.
- Capable dans ses résultats scolaires du meilleur comme du pire.
- Paraissant parfois absent, semblant s’évader, faisant tout à fait autre chose et tout à coup témoignant d’une réflexion juste et étonnante.

Ou encore :
- Peu organisé, souvent dans la lune.
- D’une grande sensibilité.
- Ayant un sens aigu de la justice.
- Un sens de l’humour particulier.
En somme :
- Un enfant surprenant à bien des égards.
- Qui vous déroute…
C’est peut être un enfant intellectuellement précoce.

 
Pour cet enfant ce n’est pas si facile :

Il vit une grande effervescence intellectuelle.
On parle de dyssynchronie
(décalage entre le développement intellectuel psychoaffectif et moteur).
Tout cela peut le fragiliser et le rendre vulnérable !
   

Être l’enseignant d’un enfant intellectuellement précoce, ce n’est pas si simple !
L’enseignant peut penser...
« Cet élève polémique et pose des questions sans arrêt »
« Il écrit mal, ses cahiers sont mal tenus »
« Il croit tout savoir »
« Il conteste mes méthodes et mon autorité, griffonne pendant que je parle »
« Il n’écoute pas, il est ailleurs »
Tout d’abord abandonnons nos clichés, par exemple :
« C’est un enfant poussé par ses parents »
« S’il est précoce qu’il le prouve ! »
« Enfant précoce = famille aisée »
« Comme il est très intelligent, il s’en sortira tout seul »
En somme, précocité intellectuelle et réussite scolaire ne vont pas forcément de pair.

Être parent d’un enfant intellectuellement précoce, ce n’est pas si simple non plus !
Les parents constatent…
- Il veut toujours en savoir plus.
- Il s’intéresse à des sujets compliqués, la vie, la mort, la création du monde, les dinosaures ou la pollution de la planète et pose des questions sans arrêt.
- Il est malheureux à l’école, il ne veut plus y aller.
- Il somatise.
- Au collège c’est pas facile.
Mon enfant me dit :
« Je n’ai pas de copains »
« On m’appelle l’intello »
« Je n’y arriverais pas, je suis nul »
« C’est nul la vie ! »

Pas si facile...

Alors quelles aides peuvent être apportées ?
Pour la famille :
La famille doit faire réaliser un bilan psychologique par un professionnel afin de confirmer l’hypothèse d’une précocité intellectuelle :
- A l’école, le psychologue scolaire du secteur.
- Au collège, le conseiller d’orientation psychologue.

Pour l’élève :
Il faut
- Prendre en compte le bilan établi par les professionnels et leur demander conseil pour l’accompagnement de cet élève.
- Préparer son accueil dans l’établissement avec les professeurs concernés et sa famille.
- Prendre en compte sa différence, la simple reconnaissance du haut potentiel est déjà rassurante pour lui.

ensavoirplus.jpg
picto_precocite.gif

Texte officiel

Circulaire n°2007-158 du 17 octobre 2007
Parcours scolaire des élèves intellectuellement précoces ou manifestant des aptitudes particulières à l’école et au collège

Contacts

Coordonnateur pour le premier degré :
Muriel Nicot-Guillorel
Inspectrice de l’Education nationale
Circonscription de Vannes
Cité administrative
13, avenue Saint-Symphorien
56019 Vannes cedex
Tél. : 02 97 01 86 89
muriel.nicot-guillorel@ac-rennes.fr

Coordonnateur pour le second degré :
Valérie Panza
Inspectrice de l’éducation nationale - Information et orientation
Cité administrative
13, avenue Saint-Symphorien
56019 Vannes cedex
Tél. : 02 97 01 86 04
valerie.panza@ac-rennes.fr

graphe_public.gif